Retour à l'univers

R1250GS

 

Mais qu’est-ce que l’on pouvait bien encore améliorer sur cette 1200GS ? Chez BMW Motorrad, le fil conducteur de l’évolution d’un modèle passe bien souvent par un travail sur l’agrément, l’ergonomie, la consommation…
Et si l’on gagnait en coffre et en souplesse tout en anticipant les prochaines normes antipollution et en réduisant la consommation ?
Mission accomplie avec ce nouveau moteur 1250 doté de l’admission variable. Dès nos premiers tours de roue à son guidon sur notre circuit d’essai habituel au sud de Limoges, nous avons pu sentir le gain en coffre et en souplesse. Descendre très bas dans les tours et relancer en toute facilité, voici ce que permet ce nouveau moteur. Globalement, là où il était souvent nécessaire de rétrograder en seconde dans une épingle typique de montagne, l’on peut dorénavant rester en troisième. Voilà pour l’agrément. Pour l’accélération pure attention là aussi, les 11 cv supplémentaires (136 au total) sont bien présents et les montées en régime sont encore plus fortes quelle que soit la plage d’utilisation. Le couple a lui progressé de 15 %.

A la conduite la polyvalence déjà légendaire de la GS s’en trouve fortement accrue. La force supplémentaire du moteur vous fera gagner en fluidité, en douceur de roulage, vous permettra de conserver de la puissance quel que soit le chargement, et notamment pour le duo. Moins de changements de rapports, moins d’à coups pour le passager. Pour les plus sportifs, le gain en puissance permettra une attaque sans forcer, des reprises plus basses dans les petits virolos.
Enfin, pour les adeptes du hors piste, la souplesse supplémentaire à bas régime permet un meilleur contrôle sur surfaces glissantes. Couplé aux réglages spécifiques du DTC (traction control) et de l’ABS en mode Enduro, qui étaient déjà d’une efficacité redoutable sur la génération précédente, on peut vous assurer que le plaisir s’en trouve encore amélioré.

Pour ce qui est de l’esthétique, une nouvelle version Exclusive de grande classe, à dominante noire avec guidon et porte bagage noirs. Le discret liseré jaune sur le réservoir lui donne énormément de caractère et complétée par les accessoires disponibles en noir (caches radiateur, valises alu, etc…) son look devient très agressif. La version Rally devient HP, en récupérant les couleurs Motorsport et les jantes dorées. Visuellement certainement la plus sportive puisque c’est aussi elle qui bénéficie de l’option avec selle Rally et bulle courte.

Vous l’aurez compris, toute l’équipe d’Adventure est déjà impressionnée par cette évolution, et les discussions sur les sensations que procure ce nouveau moteur sont déjà nombreuses.
Venez l’essayer, vous comprendrez très vite 🙂

Vous pouvez distinguer ci dessous le nouveau système d’admission variable. Un petit actuateur électrique (commandé par le boitier de gestion moteur) fait coulisser l’arbre à came d’admission. Celui ci dispose de 2 cames par soupape, permettant une ouverture plus ou moins profonde ou prolongée pour optimiser la quantité de mélange pénétrant dans la chambre de combustion.


Proximit Agency - Août 2015 | Crédits & mentions légales